Semaine pour un bon usage des antibiotiques

Date: 
11/16/2015

Tout au long de cette semaine, les hôpitaux au Yukon invitent les patients, les membres du personnel et les résidents des collectivités à mieux s’informer sur le bon usage des antibiotiques, car la résistance des bactéries aux antibiotiques menace de plus en plus les progrès faits dans les domaines de la santé et de la médecine. Bien que cette résistance soit un phénomène naturel, un mauvais usage des antibiotiques dans le traitement des humains et des animaux ne fait qu’accélérer ce processus. D’ici à 2050, l’incapacité de traiter certaines maladies d’origine bactérienne en raison de leur résistance aux antibiotiques sera une des principales causes de décès. 

La résistance aux antibiotiques résulte d’une mutation des bactéries qui les rend résistantes aux antibiotiques utilisés pour traiter les infections qu’elles provoquent. Un usage abusif et excessif des antibiotiques accroît cette résistance. En fait, certaines de nos pratiques et idées fausses, ainsi que certaines lacunes dans nos connaissances peuvent contribuer à ce phénomène. 

En moyenne, une personne est atteinte de huit infections virales par année. Qui plus est, presque 64 % des répondants à un récent sondage réalisé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) croient qu’on peut utiliser les antibiotiques pour soigner un rhume ou une grippe, malgré le fait que les antibiotiques n’aient aucun effet sur les virus.

Last Updated:jeu, 02/03/2017 - 23:58