Amélioration des soins de santé aux personnes âgées : l’HGW se joint au projet collaboratif ACE

Date: 
4/6/2016

Whitehorse

L’hôpital général de Whitehorse (HGW) fera partie d’une nouvelle initiative pour améliorer les soins de santé destinés aux personnes âgées. L’équipe de l’HGW a été sélectionnée pour être l’un des 18 organismes nationaux et internationaux qui participent à la mise en place du projet collaboratif Acute Care for Elders – Soins actifs pour les personnes âgées (ACE).

« C’est une excellente nouvelle pour les personnes âgées du Yukon et leurs familles », a déclaré le directeur des soins aux patients à l’HGW, M. Geoff Zaparinuk. « En faisant partie de ce collectif, nous pourrons pousser plus loin notre démarche d’amélioration continue de la qualité de l’expérience des patients en soins de santé en adaptant nos pratiques afin de répondre adéquatement aux besoins de santés spécialisés d’une population vieillissante. »

M. Zaparinuk a également précisé qu’en participant au projet collaboratif ACE, l’équipe multidisciplinaire de l’hôpital – composée d’infirmiers, de thérapeutes, de travailleurs sociaux, de pharmaciens et de diététiciens – bénéficiera de plusieurs ressources nécessaires à la prestation de soins adaptés aux personnes âgées comme du soutien d’experts, du matériel d’information et divers outils. « Grâce à cette aide, nous réussirons l’implantation de ces pratiques axées sur les soins aux personnes âgées dans notre territoire. »

Téléchargez la version PDF du communiqué et du document d’information 

Aujourd’hui, bien que les personnes de 65 ans et plus ne constituent que 16 % de la population, elles représentent 42 % des hospitalisations pour soins actifs et 58 % des jours d’hospitalisation au pays. La population du Yukon suit d’ailleurs cette tendance démographique et connaît des taux similaires de fréquentation des hôpitaux. En fait, jusqu’à 40 % des lits de l’HGW sont en tout temps occupés par des patients âgés qui peuvent également être en attente d’un niveau de soins alternatif. En outre, le nombre de personnes âgées ne fera qu’augmenter au cours des prochaines années.

M. Jason Bilsky, directeur général de la Régie des hôpitaux du Yukon, a souligné l’importance de la collaboration de l’HGW au projet ACE. « Participer à cette initiative, c’est participer à une prestation de soins de santé qui s’inscrit dans une approche collaborative à l’échelle nationale – et internationale – afin de pouvoir répondre aux besoins réels, immédiats et continus de notre collectivité », a-t-il affirmé. « Nous cherchons toujours à améliorer la qualité, à augmenter les effets positifs sur la santé et à renforcer la coordination des services en santé. La stratégie ACE a déjà fait ses preuves; il s’agit d’une ressource précieuse qui nous sera très utile dans notre processus d’implantation, d’évaluation et de diffusion des pratiques adaptées aux personnes du troisième âge dans l’ensemble de nos services hospitaliers. »

Le projet collaboratif ACE est une adaptation de la stratégie mise au point par des professionnels de la santé de l’Hôpital Mount Sinaï de Toronto. Même si le nombre de patients âgés de plus de 65 ans a continué d’augmenter dans cet hôpital, la mise en place de cette stratégie a permis d’améliorer la santé des patients et d’augmenter le taux de satisfaction des usagers, tout en réduisant la durée des séjours et le nombre de réadmissions.

Dans le cadre de sa participation à l’initiative ACE, l’HGW recevra un financement de 40 000 $ au cours de la prochaine année. Ce projet collaboratif est le fruit d’un partenariat entre la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé et le Réseau canadien des soins aux personnes fragilisées.

-30-

Renseignements :
James Low
Communications
Régie des hôpitaux du Yukon
james.low@wgh.yk.ca
867-93-8698

 

Document d’information

  • Dans les décennies à venir, le Canada sera confronté à un changement démographique majeur : le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus devrait doubler d’ici les 20 prochaines années.
  • La frange la plus âgée de la population représente un enjeu de taille pour les services de santé. Au pays, il y a actuellement plus d’un million de Canadiens qui ont une santé fragile. Il s’agit d’un état de santé qui est commun, bien que méconnu, où les patients les plus âgés sont plus susceptibles de souffrir de maladies chroniques, d’avoir des problèmes de santé et, de manière générale, d’être en mauvaise santé.
  • L’instauration de l’approche canadienne en matière de services hospitaliers remonte à très longtemps, alors que la moyenne d’âge nationale était de 27 ans et que la majorité des adultes avaient une espérance de vie qui ne dépassait généralement pas les 65 ans. De nos jours, la hausse croissante du nombre de personnes âgées ayant une santé fragile pose un problème aux modèles de services médicaux traditionnels qui avaient été mis au point pour traiter des patients ayant des problèmes de santé causant des crises aiguës ou épisodiques.
  • Le projet collectif ACE repose sur la stratégie ACE de l’Hôpital Mount Sinaï, sous la direction du Dr Samir Sinha, directeur de gériatrie du Sinai Health System (Toronto), clinicien et chercheur respecté.
  • En tout, dix-sept organismes de soins de santé de l’Ontario, du Québec, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et du Yukon ainsi qu’une équipe internationale, située en Islande, ont été sélectionnés pour participer au projet collaboratif ACE.
  • Ces équipes participantes auront l’occasion de se familiariser avec les bonnes pratiques suivantes :
    • l’utilisation d’outils permettant entre autres d’aider le personnel du service des urgences à estimer et satisfaire les besoins des personnes âgées à risque élevé;
    • l’emploi d’infirmiers et de bénévoles spécialisés en gériatrie qui ont suivi des formations axées sur les besoins des personnes âgées fragilisées de divers milieux;
    • l’application de protocoles de soins personnalisés qui sont respectueux des personnes âgées afin de bien traiter les problèmes de santé qui sont fréquents pour cette tranche d’âge : problèmes de mobilité, gestion de la douleur, constipation, prévention et gestion des chutes et des épisodes de délire;
    • la formation du personnel à tous les niveaux de l’institution hospitalière pour promouvoir une approche des soins qui favorise les personnes âgées et faire entrer dans les mentalités une culture du respect à leur endroit;
    • l’aménagement des unités et des aires de l’hôpital pour faciliter la mobilité et réduire les risques de désorientation;
    • l’élaboration de plusieurs initiatives d’adaptation des soins de santé, y compris des visites à domicile virtuelles et en personne, dans le but de privilégier le retour à la maison des patients et d’améliorer l’accès aux soins à domicile.
  • En encourageant la diffusion de ces bonnes pratiques à l’ensemble des provinces et des territoires, nous pouvons faire en sorte que les personnes âgées reçoivent tous les soins dont elles ont besoin, et ce, tout en veillant à la bonne gestion des coûts, à la répartition judicieuse des ressources là où elles sont requises et à la viabilité à long terme de notre système de soins de santé financé par l’État.
  • Pour en savoir plus sur le projet collaboratif ACE et les équipes participantes, consultez la page www.fcass-cfhi.ca/WhatWeDo/ace/teams.
Last Updated:ven, 03/03/2017 - 00:03