Pour la sécurité de tous, des personnes sont postées à toutes les entrées du public. Elles vous poseront des questions sur vos déplacements et vos symptômes, et vous demanderont de vous laver les mains. Certaines restrictions peuvent être en place en ce qui concerne les visites. Veuillez consulter la page d’information sur la COVID-19 avant de vous rendre à l’hôpital.

Mise à jour sur la COVID-19

Date: 
9/8/2020

Nous nous préparons à d’éventuelles augmentations de la demande de nos services pendant la pandémie de COVID-19. Dans ce contexte, la santé et la sécurité de nos patients, des familles et du personnel médical sont primordiales. Les hôpitaux demeurent un endroit sûr pour obtenir des soins. Toute personne nécessitant des soins médicaux d’urgence doit se rendre au service d’urgence le plus près.

Voici les dernières mises à jour sur la maladie dans les hôpitaux du Yukon. Pour obtenir les renseignements les plus récents pour le territoire, rendez-vous au www.yukon.ca/fr/covid-19-information.

Visite à l’hôpital

Les hôpitaux yukonnais sont des endroits sûrs pour obtenir des soins ou des services médicaux. Ne vous présentez aux urgences que si vous nécessitez des soins médicaux d’urgence. Tous les autres services médicaux (prélèvements sanguins, radiographies et imagerie, chirurgie élective, etc.) ne sont offerts que sur rendez-vous.

À votre arrivée, un employé chargé du dépistage vous posera quelques questions. Cette personne a le rôle essentiel (et parfois difficile) d’évaluer les risques et de prendre les mesures appropriées pour assurer la sécurité de tous.

Les quelques minutes que vous prendrez pour répondre aux questions nous permettront d’assurer que tous pourront avoir accès aux services hospitaliers en toute sécurité. Une réponse positive à certaines questions ne signifie pas nécessairement que vous ne recevrez pas de soins, mais nous permettra plutôt :

  • de vous diriger vers le meilleur endroit pour recevoir les soins dont vous avez besoin;
  • de mieux contrôler les allées et venues dans le bâtiment, tout en assurant une prestation rapide de services et le maintien de la distance physique nécessaire dans les espaces plus restreints;
  • d’avertir notre équipe de votre arrivée pour lui donner le temps de prendre les précautions nécessaires, d’enfiler le bon équipement de protection (au besoin) et d’adapter au mieux les soins qui vous seront prodigués.

C’est aussi l’occasion idéale pour s’assurer que toute personne qui se présente à l’hôpital se soit lavé les mains et soit bien au fait de la situation actuelle. Nous vous remercions de votre patience, coopération et soutien.

Malgré l’assouplissement des restrictions liées aux déplacements pour les Yukonnais, les patients qui se rendent à l’hôpital pour une intervention chirurgicale prévue ne doivent pas : présenter de symptômes de la COVID-19; avoir voyagé à l’extérieur du territoire (y compris en C.-B., aux T.N.-O. ou au Nunavut) dans les 14 jours précédents; vivre avec une personne ayant reçu la directive de s’isoler. Le patient pourrait être exempté de ces obligations si le chirurgien estime que l’intervention est urgente. L’imposition de ces mesures permet de réduire les risques et d’assurer la sécurité des hôpitaux. Advenant son annulation en raison d’un déplacement récent à l’extérieur du Yukon ou d’un contact direct avec une personne en isolement, l’intervention sera reportée.

Restrictions imposées aux visiteurs  

Pour assurer la sécurité des lieux pour les patients et le personnel, les hôpitaux du Yukon ont imposé des restrictions aux visiteurs. L’application de ces mesures dépend de plusieurs raisons, dont celle de réserver les places pour les patients qui en ont le plus besoin tout en étant en mesure de respecter la distance physique, en particulier dans les endroits restreints. Nous réévaluons ces mesures et modifions notre politique en fonction des nouvelles informations qui nous sont données.

Pour l’instant, les patients peuvent recevoir la visite d’un visiteur régulier s’ils :

  • se trouvent aux services d’urgence ou aux soins intensifs [K1] [C2] [JL3] 
  • doivent rester à l’hôpital;
  • se trouvent à la maternité.

Les patients peuvent recevoir deux visiteurs à la fois et peuvent compter jusqu’à cinq visiteurs réguliers s’ils :

  • sont en fin de vie, suivant l’avis d’un médecin;
  • ont décidé ou si leurs décideurs substituts ont décidé) qui fait partie de leur liste de visiteurs approuvés. Cette liste permet au personnel de donner accès plus rapidement et efficacement aux visiteurs ou aux personnes de soutien préalablement approuvés. Afin de limiter le nombre de personnes dans les hôpitaux, la substitution de visiteurs ou de personnes de soutien n’est pas permise pour l’instant.

Sauf exception, personne ne peut accompagner ou visiter les patients qui se rendent à l’hôpital pour :

  • des prélèvements sanguins ou des analyses de laboratoire;
  • des examens d’imagerie médicale (radiographie échographie, IRM et tomodensitométrie);
  • un rendez-vous avec un spécialiste;
  • une intervention mineure ou un plâtre;  
  • des soins médicaux ou chirurgicaux de jour;
  • des services de physiothérapie et d’ergothérapie;
  • de la chimiothérapie.

Les patients pourront avoir un visiteur ou un accompagnateur s’ils :

  • ont moins de 18 ans;
  • sont handicapés et ont besoin de l’aide d’une personne de soutien;
  • ont nommé un décisionnaire remplaçant;
  • subissent une anesthésie ou reçoivent des médicaments qui ont un effet sur leur capacité à prendre des décisions, à retenir des directives postopératoires ou à quitter l’hôpital en toute sécurité. Ces patients pourront avoir avec une personne avec eux (un visiteur ou un accompagnateur). 

Les accompagnateurs peuvent se présenter à l’hôpital avec le patient si elles n’ont pas de symptômes, n’ont pas voyagé à l’extérieur du Yukon ou n’ont pas été en contact avec quelqu’un qui a voyagé à l’extérieur du Yukon. Toute personne quoi a voyagé à l’extérieur du Yukon (y compris en C.-B., aux T.N.-O. ou au Nunavut) ou a été en contact avec un voyageur doit porter un masque lorsqu’elle visite un hôpital.

Si vous avez voyagé à l’extérieur du Yukon, de la C.-B., des T.N.-O. ou du Nunavut, vous devez vous isoler pendant 14 jours conformément aux exigences du gouvernement du Yukon. Vous ne devez pas vous rendre dans un hôpital avant la fin de votre période d’isolement.

Port du masque dans les hôpitaux

Malgré les circonstances actuelles, nous sommes privilégiés : les risques que représente la maladie au Yukon – et dans nos hôpitaux – sont faibles. Le port du masque n’est donc pas obligatoire que dans certaines situations, à savoir :

  • lorsqu’on demande au patient ou au visiteur d’enfiler un masque à l’entrée de l’hôpital;
  • lorsque le patient ou le visiteur se sent plus à l’aise de porter un masque;
  • lorsqu’un médecin ou un employé de l’hôpital (ou une personne avec laquelle il ou elle vit) a voyagé à l’extérieur du Yukon (y compris en C.-B., aux T.N.-O. ou au Nunavut) dans les 14 derniers jours;
  • lorsque le travail réalisé par le médecin ou l’employé de l’hôpital requiert le port d’un masque.

Nous travaillons avec des médecins, des experts médicaux et le bureau du médecin hygiéniste en chef pour évaluer l’approche à adopter quant au port du masque et à l’utilisation d’autres équipements de protection. Nous croyons avoir mis en place des mesures de contrôle adéquates (dépistage, barrières de plexiglas et restrictions quant aux visiteurs) et adaptées à la situation actuelle au territoire.

Prélèvements sanguins et analyses de laboratoire sur rendez-vous

Les Yukonnaises et les Yukonnais ont l’habitude de pouvoir se présenter à l’hôpital général de Whitehorse sans rendez-vous pour des prélèvements sanguins et des analyses de laboratoire. En réponse à la pandémie de COVID-19, ces services ne sont désormais offerts que sur rendez-vous. Ces mesures sont nécessaires pour garantir l’accès à ces services, tout en veillant à la sécurité de tous.

Votre médecin enverra une demande au laboratoire de l’hôpital. On vous appellera pour vous donner la date et l’heure de votre rendez-vous.

Si vous n’avez pas reçu d’appel de l’hôpital après une (1) semaine, et sauf indication contraire de votre médecin, téléphonez directement au laboratoire au 867‑393‑8739 (appuyez sur 1 pour la liste d’options).

Nous recevons actuellement plus de demandes qu’à l’accoutumée. Soyez tout de même assuré que nous mettons tout en œuvre pour répondre aux demandes et vous faire passer les tests au bon moment et en toute sécurité. Merci de votre patience et de votre aide, notre équipe fait de son mieux pour bien servir tous ses patients.

D’autres services non urgents qui avaient été temporairement suspendus en raison de la COVID-19 (interventions chirurgicales prévues, radiographies, IRM, tomodensitométrie, échographies, physiothérapie, ergothérapie et autres spécialistes, etc.) ont maintenant repris et sont offerts sur rendez-vous.

COVID-19 et hôpitaux

Si vous avez des questions sur la COVID-19 directement liées aux Hôpitaux du Yukon, appelez notre numéro spécial : 867-393-9040.

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une ligne téléphonique d’aide ou d’urgence médicale. Si vous avez besoin de conseils ou si vous avez des problèmes de santé, appelez le 811. Si vous vous trouvez en situation d’urgence, appelez le 911 ou rendez-vous au service des urgences le plus proche.

Dépistage de la COVID-19 au Yukon

Les personnes qui ne sentent pas bien doivent comparer leurs symptômes à ceux de la liste de symptômes de la COVID-19, effectuer l’auto-évaluation en ligne et passer un test de dépistage si c’est ce qui est recommandé.

Les personnes présentant des symptômes de la COVID-19 doivent s’isoler et utiliser l’outil d’auto-évaluation en ligne dans Yukon.ca, téléphoner au 811 ou communiquer avec leur médecin. Ce dernier leur fournira des recommandations en fonction de la situation. Il y a de nombreuses situations particulières qui exigent des conseils des autorités sanitaires.

Les personnes qui passent un test de dépistage pour la COVID-19 doivent continuer à s’isoler jusqu’à ce qu’elles reçoivent leur résultat ou qu’un fournisseur de soins de santé leur dise de cesser de s’isoler.

Les personnes qui arrivent au Yukon ou qui reviennent dans le territoire d’ailleurs que la Colombie-Britannique, les Territoires du Nord-Ouest ou le Nunavut doivent s’isoler pendant 14 jours, peu importe s’ils subissent un test ou non.

Last Updated:mar, 15/09/2020 - 19:53