Pour la sécurité de tous, des personnes sont postées à toutes les entrées du public. Elles vous poseront des questions sur vos déplacements et vos symptômes, et vous demanderont de vous laver les mains. Certaines restrictions peuvent être en place en ce qui concerne les visites. Veuillez consulter la page d’information sur la COVID-19 avant de vous rendre à l’hôpital.

Rapprocher l’aspect culturel et l’aspect clinique pour les futures mères des Premières nations

Date: 
7/5/2021

Un partenariat avec le Conseil des Premières nations du Yukon améliore les soins de maternité à l’Hôpital général de Whitehorse.

À la fin de l’année dernière, l’équipe du Programme de santé des Premières nations des hôpitaux du Yukon cherchait un moyen d’ajouter des enseignements traditionnels, du soutien culturel et des ressources aux soins offerts à la patientèle de la maternité de l’Hôpital général de Whitehorse.

L’équipe du Programme offre des enseignements et des cérémonies à l’hôpital, aide les patients à accéder à des ressources utiles et défend les droits des patients dans le système de santé du Yukon, mais elle souhaitait aussi mettre en contact avec leur culture les nouvelles mères et la prochaine génération.

Dirigée par Krystal Olito, coordonnatrice des programmes culturels, l’équipe a décidé d’offrir un coffret cadeau aux mères des Premières nations après la naissance de leur enfant. Les coffrets contiennent une carte de l’équipe du Programme, un enseignement traditionnel et un thé postpartum.

« Quand nous examinions la façon dont nous pouvions améliorer les soins de maternité pour les Premières nations, nous avons constaté un écart entre l’expérience médicale et les modes et enseignements traditionnels, explique Krystal Olito. L’accouchement est un événement magnifique et sacré. Nous voulions donc combiner l’aspect clinique et l’aspect culturel afin d’améliorer les soins que nous offrons aux patientes et à leur famille. »

Pratiques d’accouchement des Premières nations

Krystal Olito et l’équipe ont aussi été inspirées par les mères des Premières nations qui cousent de magnifiques sacs ornés de billes pour le cordon ombilical, et souhaitaient trouver une façon qu’un sac soit compris dans le coffret de chaque mère.

Grâce au soutien d’Alexis Hougen et de Sarah Johnston-Smith du Conseil des Premières nations du Yukon, l’équipe a demandé à des expertes et des Aînées des Premières nations douées en couture et en perlage de tout le territoire de confectionner des sacs à ajouter aux coffrets cadeaux. L’équipe a déjà offert un coffret cadeau et un sac unique à plus de 50 nouvelles mères.

Une collection de sacs pour cordon ombilical des Premières nations confectionnés à la main.

Enseignements traditionnels

Le nombril et le cordon ombilical du bébé revêtent une signification particulière pour bien des Premières nations. La mère peut choisir de garder le cordon ombilical lorsqu’il tombe, ou de le remettre à la terre.
Selon certains enseignements traditionnels, le fait de placer le cordon à certains endroits sur la terre (près d’une rivière à côté d’un barrage de castor, dans un arbre, sur une fourmilière ou dans les montagnes, par exemple) contribuera à donner certaines caractéristiques à l’enfant.

L’enseignement de Krystal Olito encourage les mères à placer le cordon à un endroit où les castors travaillent.

« Les castors sont travaillants et assidus, et ils sont sacrés pour de nombreuses Premières nations. Les enseignements destinés au père peuvent aussi aborder les griffes, la peau ou la queue. »

Le coffret cadeau confère un aspect culturel aux soins que les mères reçoivent, et l’enseignement ouvre la conversation sur le rôle du père, qui consiste à recueillir un animal avec les membres de la famille et à poursuivre son enseignement culturel après la naissance d’un enfant.

Merci à toutes les expertes et Aînées qui ont cousu des sacs en soutien au programme!

Voici les couturières qui ont apporté leur contribution : Misty Fayant, Juanita Ellis, Sharon Vittrekwa, Gertie Tom, Lena Moon, Minnie Clark, Dalyce Huot, Debbie Porter, Rose Wilson et Reina Thurmer.

Last Updated:mer, 11/08/2021 - 19:40