Pour la sécurité de tous, des personnes sont postées à toutes les entrées du public. Elles vous poseront des questions sur vos déplacements et vos symptômes, et vous demanderont de vous laver les mains. Certaines restrictions peuvent être en place en ce qui concerne les visites. Veuillez consulter la page d’information sur la COVID-19 avant de vous rendre à l’hôpital.

L’HGW adopte une approche coopérative pour mieux accompagner les personnes aux prises avec un cancer

Date: 
1/7/2015

WHITEHORSE – Conscient du fait qu’il faut plus d’un fournisseur de soins ou d’une clinique pour soutenir les personnes qui luttent contre le cancer, l’Hôpital général de Whitehorse (HGW) a opté pour une approche coopérative, faisant appel à une équipe de spécialistes qui fournissent une gamme complète de soins de santé et sont mieux à même d’accompagner, ici même au Yukon, les patients qui suivent un traitement de chimiothérapie. 

« Le cancer a une incidence considérable sur les patients et leur famille des points de vue physique, émotif et financier », dit Mme Karen Girling, directrice des services paramédicaux aux patients, à l’HGW. « C’est le début de ce qui peut s’avérer un parcours difficile, et trop souvent, les Yukonnais doivent quitter le territoire régulièrement pour recevoir des soins. » 

L’HGW a récemment élargi sa gamme de services de manière à ce que les patients reçoivent le soutien dont ils ont besoin proche de chez eux. Ces services ne se limitent pas uniquement aux soins médicaux et aux traitements, mais comprennent également un accompagnement affectif dès le moment où le diagnostic est posé. 

Dès ce mois-ci, l’hôpital collabore avec quatre médecins locaux qui ont suivi une formation spécialisée en oncologie à la BC Cancer Agency. Les services de ces généralistes oncologues seront intégrés au programme de chimiothérapie afin que les patients atteints d’un cancer aient accès aux soins médicaux nécessaires.

Télécharger la version PDF du communiqué

« En nous basant sur les connaissances actuelles en matière de soins et de traitements offerts aux personnes atteintes d’un cancer, nous sommes en mesure d’examiner les patients et de suivre leur progrès ici, au Yukon », déclare la Dre Danusia Kanachowski, l’une des généralistes oncologues à Whitehorse. « Ces services sont d’une importance capitale pour l’HGW et ont l’appui des médecins de famille, des oncologues de l’extérieur du territoire, ainsi que des pharmaciens et du personnel infirmier et de soutien de l’hôpital, ce qui nous permet de fournir les meilleurs soins possible. » 

Depuis 2003, les traitements de chimiothérapie se déroulent dans la salle Karen, à l’HGW, qui est un endroit sûr, calme et confortable pour les patients et leur famille. Deux infirmières autorisées font maintenant partie du personnel; elles s’occupent avec compétence des traitements que suivent les patients et sont une source de stabilité dans ce domaine de soins hautement spécialisés. Un pharmacien dévoué est aussi sur place; il revoit les ordonnances, prépare les produits nécessaires à la chimiothérapie et sert de personne ressource aux patients pour toute question relative à leur traitement et à des thérapies ou médicaments alternatifs.

Plus tôt cette année, l’HGW a rétabli le poste d’intervenant-pivot en oncologie au Yukon afin d’aider les patients et leur famille à avoir accès à un accompagnement affectif, social et psychologique tout au long de leur lutte contre le cancer. L’intervenant-pivot sert aussi de guide pratique au sein du système de soins de santé. Il fournit aux patients les renseignements et le soutien nécessaires pour qu’ils puissent prendre des décisions éclairées, et leur facilite également l’accès aux services et aux ressources disponibles sur place et à l’extérieur du territoire. 

« Les personnes aux prises avec un cancer bénéficient d’un porte-parole qui est en contact avec toute l’équipe soignante et qui peut les aider à surmonter bon nombre des défis qui accompagnent la maladie. Que ce soit le besoin de trouver de l’information sur la maladie ou la préparation en vue d’un traitement ou d’un examen », ajoute Mme Girling. « Comme l’intervenant-pivot assure un soutien continu, le patient a toujours quelqu’un vers qui se tourner s’il a des questions au sujet de ses soins. » 

Outre les soins chirurgicaux, l’HGW fournit également d’importants services de diagnostic qui contribuent aux soins offerts aux personnes atteintes d’un cancer, y compris un laboratoire qui fait des analyses de sang (sur place et pour les laboratoires indiqués par un médecin), ce qui facilite le diagnostic, le traitement et la gestion de la maladie. L’hôpital est équipé de plusieurs technologies d’imagerie, dont la mammographie, qui servent au dépistage et au diagnostic du cancer. Le nouveau service d’IRM, qui sera inauguré en janvier 2015, jouera un rôle important au Yukon dans les soins contre le cancer.

-30- 

Renseignements:

James Low 
Communications,
Régie des hôpitaux du Yukon
867-393-8698 
james.low@wgh.yk.ca

Last Updated:mar, 30/03/2021 - 18:19