Pour la sécurité de tous, des personnes sont postées à toutes les entrées du public. Elles vous poseront des questions sur vos déplacements et vos symptômes, et vous demanderont de vous laver les mains. Certaines restrictions peuvent être en place en ce qui concerne les visites. Veuillez consulter la page d’information sur la COVID-19 avant de vous rendre à l’hôpital.

Améliorer l’offre de services aux patients grâce aux formations spécialisées en triage

Date: 
8/24/2016

Whitehorse – Un certain nombre d’infirmiers des services des urgences de l’Hôpital général de Whitehorse (HGW) sont désormais des instructeurs certifiés de l’Échelle canadienne de triage et de gravité pour les départements d’urgence (ÉTG). L’ÉTG est un système de triage qui permet au personnel soignant des hôpitaux de faire une évaluation juste des maladies et des blessures des patients dans le but de déterminer le degré de priorité des soins à leur prodiguer.

Avec cette formation spécialisée sur l’ÉTG offerte par l’hôpital général de Vancouver, les hôpitaux du Yukon disposent dorénavant de professionnels de la santé qualifiés pouvant, au besoin, enseigner aux infirmiers d’urgence les procédures de triage de l’ÉTG.

Téléchargez la version PDF de ce communiqué 

« Maîtriser l’ÉTG est une compétence essentielle pour les infirmiers des urgences puisqu’ils doivent l’utiliser quotidiennement dans leur travail afin que nos patients reçoivent des soins appropriés dans un délai raisonnable », a déclaré M. Geoff Zaparinuk, directeur des soins aux patients à l’HGW. « Désormais, la disponibilité de cette expertise à l’interne nous permet de mieux encadrer notre personnel et d’améliorer la qualité de l’expérience vécue par les patients lorsqu’ils doivent se rendre à l’hôpital, une visite qui se déroule généralement dans des conditions stressantes et inattendues. »

Pour donner la formation sur l’ÉTG, il fallait auparavant faire venir des formateurs de l’extérieur du Yukon. Dorénavant, elle est fournie sur demande aux nouveaux infirmiers des urgences du territoire ainsi qu’au personnel de triage déjà en place, en vue de maintenir à jour leurs compétences. L’accès à des formateurs qui sont des professionnels de la santé de la région présente un avantage intéressant sur le plan éducatif : les exemples donnés sont plus réalistes et reflètent davantage les situations d’urgences qui surviennent sur le territoire, ce qui permet de faciliter les discussions sur les bonnes mesures à adopter dans ces différents cas.

L’ÉTG est une norme nationale des procédures de triage qui est utilisée par l’ensemble des services d’urgence canadiens. Plus concrètement, l’infirmier pose une série de questions au patient (lorsque cela est possible), remplit un bref formulaire d’antécédents médicaux, évalue les signes vitaux du patient, puis détermine le degré de priorité, selon les cinq niveaux suivants :

  • 1 – réanimation (ex. : arrêt cardiaque)
  • 2 – très urgent (ex. : personne inconsciente)
  • 3 – urgent (ex. : douleur abdominale modérée)
  • 4 – moins urgent (ex. : maux de dos)
  • 5 – non urgent (ex. : maux de gorge)

Ce processus de classification permet aux infirmiers de sélectionner les patients qui doivent être évalués sans délai par un médecin et d’établir une liste en fonction du degré de priorité de ceux qui sont toujours en attente. Ainsi, les personnes présentant des problèmes de santé aigus seront traitées en premier pour éviter les risques de détérioration de leur état. Grâce à l’ÉTG, il est également possible de répertorier les types de soins d’urgence qui sont fournis par un hôpital pour déterminer les besoins des collectivités, évaluer la qualité des soins administrés, améliorer le roulement des patients, gérer la charge de travail du personnel et recenser les ressources pertinentes.

-30-

Renseignements :

Matt Wallace
Communications,
Régie des hôpitaux du Yukon 
867-393-8867
matthew.wallace@wgh.yk.ca

Last Updated:mar, 30/03/2021 - 18:18