To keep everyone safe, screeners are in place at all public entrances to the hospital. You will be asked about your travel, symptoms and to perform hand hygiene. Additional visitor restrictions may be in place, so please check our COVID-19 information page before coming to hospital.

Hôpitaux du Yukon : inauguration du Centre de simulation médicale

Date: 
9/12/2019

Une installation de pointe destinée à la formation des cliniciens du Yukon. 

Témoignant de l’importance grandissante de la simulation médicale dans le domaine des soins de santé, le Centre de simulation médicale – situé à l’Hôpital général de Whitehorse (HGW) – a ouvert ses portes le 12 septembre 2019. L’installation de pointe permettra au personnel et aux médecins hospitaliers ainsi qu’à tous les partenaires du réseau de santé yukonnais de parfaire leurs compétences professionnelles.

Répartie sur deux ans, la campagne de financement de la Fondation des hôpitaux du Yukon a permis d’amasser un million de dollars pour : l’achat de mannequins haute-fidélité et d’équipement de laboratoire; la rénovation de la salle dans l’HGW où est aménagé le Centre et la prise en charge des frais d’exploitation. Grâce à ce Centre, les hôpitaux du Yukon sont désormais en mesure d’intégrer la simulation dans leurs programmes d’étude et de perfectionnement professionnel.

« L’offre de possibilités de formations continues pour les professionnels de la santé et les médecins est essentielle pour assurer une prestation de soins de santé d’excellente qualité », souligne Karen Forward, directrice générale de la Fondation des hôpitaux du Yukon. « Pour intervenir calmement en situation d’urgence, formuler des diagnostics avec confiance et prodiguer des traitements avec succès, le personnel doit être bien formé. »

Des plus réalistes, les détails anatomiques des mannequins du laboratoire de simulation peuvent reproduire de nombreuses situations, et des affections et symptômes authentiques.

Ces « patients » respirent, parlent, toussent et gémissent. Les mises en scène réalisées par les mannequins peuvent être ajustées en temps réel et en quelques clics par des instructeurs qui surveillent le déroulement à partir d’un local adjacent.

Sous la forme de sessions de formation qu’ils enregistrent, les infirmiers cliniciens enseignants (ICE) des hôpitaux du Yukon reproduisent, avec les mannequins, un environnement clinique pour faire vivre aux fournisseurs de soins de santé du territoire les mêmes difficultés et facteurs de stress mental que s’ils intervenaient dans la vraie vie. Les participants utilisent les vrais outils médicaux pour participer à ces simulations, ce qui leur permet d’acquérir une précieuse expérience concrète dans diverses situations médicales, notamment : travail et accouchement, réanimation et soins préhospitaliers avancés, crises cardiaques, urgences respiratoires, réactions allergiques. Après l’exercice de simulation, il est aussi possible de récapituler la démarche et de dresser un bilan dans le but de parfaire l’apprentissage.

Des recherches indiquent que les exercices réalisés en simulation sont équivalents à la formation clinique et qu’ils présentent en outre les avantages de permettre aux cliniciens d’apprendre de nouvelles méthodes, d’améliorer leurs compétences et d’être fin prêts à intervenir lors de situations critiques moins fréquentes, qui requièrent des soins intensifs.

« Cette initiative aidera nos équipes qui cherchent à bonifier l’offre de services et à améliorer la santé de leurs patients », souligne Brian Gillen, président du conseil d’administration de la Régie des hôpitaux du Yukon. « Les formations interdisciplinaires données dans un établissement moderne contribuent à améliorer le travail d’équipe et la communication et, ultimement, à améliorer la qualité des soins prodigués. »

Au cours des derniers mois, les infirmières cliniciennes enseignantes (ICE) Sarah Harrison, Joanne Pare et Claire Hills ont rassemblé le matériel nécessaire pour mettre en scène diverses situations, elles ont élaboré dans le détail des exercices de simulation et formé les instructeurs en conséquence.

La nouvelle « famille de patients » (mannequins) est composée d’une maman (SimMom), d’un papa (SimMan 3G), d’un enfant (SimJunior) et d’un bébé (SimNewB). Grâce aux mannequins, aux didacticiels et aux services d’encadrement, les ICE sont en mesure de proposer des dizaines de nouvelles formations axées sur : les naissances inattendues, prématurées ou compliquées; les traumatismes liés à des accidents chez des enfants et des adulte; les complications postopératoires; la mise à l’essai et la mise au point de protocoles pointus et complexes.

Last Updated:Mon, 05/11/2020 - 19:11